> Convergence des SID
Contexte

La plupart des entreprises dispose de solutions décisionnelles généralement issues d’initiatives départementales et peu unifiées et standardisées, pas assez agiles et génératrices de coûts élevés de maintenance.

En parallèle, l'offre des éditeurs se restructure pour proposer des plate-forme BI complètes et les nouvelles architectures/outils BI proposent des nouvelles fonctionnalités et des capacités accrues qui apportent des opportunités métier.

Dans ce contexte, les entreprises cherchent à industrialiser leur informatique décisionnelle en termes d’architecture, d’organisation et de méthodologie.

Enjeux

Ceci passe par la mise en place d’une solution décisionnelle fédératrice et nécessite d’opérer une convergence des SI Décisionnels qui permet :

  • de rationaliser un patrimoine décisionnel (rationalisation des architectures et des solutions logicielles, harmonisation des process et des méthodes de travail, réorganisation des équipes en vue d’une meilleure capitalisation, mise en place d’une solution unique qui résout d’éventuels problèmes de cohérence entre différents SI éparses …),
  • de réduire in-fine les coûts de maintenance du SID en évitant les doublons,
  • d’apporter plus de valeur aux métiers (notamment par le biais d’une transversalité permettant de croiser différents domaines ou par la mise en place de nouvelles fonctionnalités pour les métiers).
Notre approche

La convergence, même si elle s’appuie et capitalise sur les SID existants, représente un coût important qu’il est parfois délicat à justifier face à un existant, certes perfectible mais qui a le mérite de fonctionner. La convergence peut donc être jugée moins prioritaire que des projets de construction de nouveau SI et faire l’objet d’arbitrages.

Face à ces difficultés, l’enjeu réside dans la bonne explicitation de la valeur que crée un système fédérateur et des fonctionnalités qu’elle apporte. Il est donc nécessaire dans la phase de cadrage amont, d’apporter un éclairage des avancées métier de cette opération.

 

Pour mener à bien ces opérations, LOBELLIA Conseil s’attache à respecter les conditions de réussite suivantes:

  • Combiner les expertises métier, urbanisation, architecture décisionnelle et gestion de projets pour mener à bien le cadrage de la cible afin d’identifier la cible et la trajectoire,
  • Illustrer les apports métiers sur les aspects quantitatifs et qualitatifs,
  • Assurer une convergence des SID tout en délivrant des victoires rapides,
  • Mettre en place une gouvernance à même de gérer la transversalité de ces opérations,
  • Définir une méthodologie, des process et des outils communs qui doivent être adoptés par l’ensemble des acteurs.